Cuisine

L’agriculture bio : définition et origine

  • mai 24, 2018

Plusieurs personnes entendent parler de l’agriculture biologique dans même savoir les tenants et les aboutissants de ce concept nouveau. Pour vous aider à avoir une idée globale sur l’agriculture biologique, nous allons vous expliquer en détail  la définition et l’origine. 

Définition de l’agriculture biologique

L’agriculture biologique est une forme d’agriculture dont les techniques de cultures sont basées sur une bonne gestion et au respect de l’écosystème marin et terrestre, de l’environnement et des cycles naturels pour une production finale de qualité supérieure. L’agriculture biologique est aussi très économe et non polluante. L’agriculture biologique n’utilise pas les pesticides pour la production des fruits et légumes.

Les animaux, volailles et bétails sont élevés dans les grands pâturages, à la basse cour et non dans des enclos. Les animaux issus de ce mode de production présentent donc une masse graisseuse sous-cutanée très faible. Plusieurs personnes se tournent désormais vers une alimentation biologique.

En 2016, 69% des français affirmaient consommer les aliments biologiques dans une fréquence d’une fois mensuellement et 15% des français consommaient des produits issus de l’agriculture biologique tous les jours.  Les principaux produits biologiques consommés  sont les fruits et les légumes, les épices, les œufs et les produits laitiers.

Les origines de l’agriculture biologique

L’agriculture biologique apparait pour la première fois sous le concept l’agriculture biodynamique qui est un système agricole basé sur l’ésotérisme ou cycles lunaires du scientifique Rudolf Steiner. Cette théorie se base sur une observation  des processus naturels de la croissance de la plante et de la respecter. Les plantes qui grandissent naturellement ne sont pas agressé par les intrants de synthèse proposées par l’homme.  Le compostage et le travail du sol sont donc faits naturellement.

En 1972 la fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique sera créé mais l’agriculture biologique est officiellement reconnue en France entre 1980 et 1981 et dans l’UE en 1991. Le logo des produits biologiques en UE date de 2007 soit le Règlement CE N°834/2007. Ce logo confirme et assure  la non-utilisation d’OGM, des produits chimiques de synthèse, et le respect de l’environnement et l’élevage des animaux en plein air, les bêtes sont nourries avec de aliments biologiques comme le fourrage biologique par exemple.

Les principaux objectifs de l’agriculture biologique sont est d’établir des cultures plus durables en utilisant des matières biologiques, de l’engrais naturel comme le fumier organique, les phosphates naturels bruts… S’agissant de l’élevage, l’utilisation des antibiotiques, des hormones de croissance et des produits de synchronisation de chaleur sont strictement interdites.

 

No Comments Found

Réagir à mon article